parfois ça ne marche pas comme on veut. c'est le cas du projet des grands coeurs en tissus, espèces de patchworks qui se sont rapidement éloignés de l'idée de départ. et dans ces cas là, je ne m'acharne pas, je peste, je doute et finalement je vire de bord.

la tentative de chose git, échouée, cachée, bientôt démembrée, quelque part au fond d'un sac lui-même au fond du couloir et j'ai fini par me remettre à l'ouvrage sur ce qui devrait devenir une installation textile composée d'une nuée de coeurs.

les premiers sont à peine sortis de l'atelier, ils ont comme dénominateurs communs leur taille (celle d'un coeur humain) et une palette de couleurs anatomiques. ils sont destinés à s'enrichir ultérieurement d'éléments cousus, brodés, imprimés, accrochés, greffés, indicateurs de mes émotions et de mes ressentis jour après jour...

 

petit-coeur-tissu-1

 

petit-coeur-tissu-2

 

petit-coeur-tissu-3

 

petit-coeur-tissu-4

 

petit-coeur-tissu-5

 

petit-coeur-tissu-6

 

petit-coeur-tissu-7

 

petit-coeur-tissu-9

 

petit-coeur-tissu-8

 

*****

 

en parallèle je démarre timidement un projet sur mes origines paternelles : récit à la forme encore incertaine, entre textes et dessins, mettant en scène plusieurs Argentines.

mate