C'est un peu comme si je rouvrais les volets d'une maison trop longtemps fermée pour y laisser entrer de nouveau la lumière. Fin de la pause et retour à l'atelier après cette longue période de formation et de latence artistique. 

je retrouve avec plaisir les gouges, l'élasticité du linoléum chauffé par le soleil printanier et les premiers frissons d'un projet qui démarre avec deux pigeons !

pigeons-1d'abord il y a un dessin

pigeons-2puis une plaque en train d'être gravée

pigeons-3la voici découpée et prête à être encrée

pigeons-4les zones étant bien délimitées, je décide d'encrer simultanément le rose de la peau et le gris de la bestiole

pigeons-5mais avant, je marque l'emplacement de la plaque découpée pour avoir des repères sûrs 

pigeons-6les pigeons sont prêts pour leur 1er tirage

pigeons-7la pression semble bonne, le papier réagit bien

pigeons-8et voilà une douzaine d'exemplaires en train de sécher (sur un étendoir à linge, en attendant une belle claie de séchage qui ne devrait plus trop tarder à m'être livrée)

pigeons-9aux quelques lecteurs encore fidèles de ce blog, merci de continuer à me suivre. je vous envoie mes pensées amicales.