09 mai 2015

peaux tatouées

depuis deux mois je me suis lancée dans un nouveau projet de gravure. si mon intérêt reste chevillé au corps, je m'éloigne cette fois de mes interprétations symboliques pour entrer de plein pied dans une forme de réalisme (elle même non exempte de symboles). pour ce faire j'ai eu besoin, en plus de la linogravure habituelle, de l'apport graphique d'une autre technique : la pointe sèche, transposition du dermographe du tatoueur. c'est avec elle que tout commence en gravant et griffant avec l'outil du même nom une... [Lire la suite]