"On est trompé par le fait que la colère est très "voyante". Quand quelqu'un est en colère, cela se voit tellement qu'on en est géné pour découvrir ce qu'exprime ou plutôt ce que cache cette manifestation explosive. On a du mal à savoir ce qui la motive. Et d'ailleurs, celui qui se met en colère ne le sait pas toujours très bien lui-même. En effet, la colère jaillit de ce que Freud appelle le "ça". Le "ça" constitue le pôle pulsionnel de la personnalité ; ses contenus, expression psychique des pulsions, sont inconscients et le plus souvent refoulés. Ce "ça" est un chaos et le réservoir premier de l'énergie psychique. il entre en conflit avec le "moi" et le "surmoi" mais c'est principalement lui qui est à l'origine de ce que vit le sujet."

alain houziaux / ces péchés capitaux... si capiteux

colere-1

 

 

colere-2

 

 

colere-3

 

 

colere-4

 

 

colere-5

 

colere-6

 

la-colere

 

les péchées capitaux : la colère

© sandra baud 2014

 

la 2ème linogravure d'un futur portfolio en comprenant 7  tirées chacune à 20 exemplaires.