fin avril je recevais un beau lino vierge d'1m2 de la part de l'atelier etching. rangé sous mon lit depuis, il a attendu patiemment que je sois entièrement disponible pour le graver après la période jARTdins.

de sous mon lit il est passé sous mon canapé, devenant comme un membre de la famille : je le tire pour le travailler et chacun peut voir et commenter les avancées. c'est plus agréable que de m'enfermer à l'atelier où d'ailleurs la lumière n'est pas assez bonne.

 

c'est donc le point de départ de l'histoire...

 

dessin-du-dessin-du-canape

 

démarrée le 1er juin, elle durera 1 mois tout juste

 

sous-le-canape

 

1 mois durant lequel je grave au jour le jour des bribes de mon quotidien

 

1er-coup-de-gouge

 

par exemple ces premiers coups de ciseau dans un tricot fraîchement terminé selon la technique du fair-isle

 

1er-coup-de-ciseau

 

j'avance donc sans plan ni image d'ensemble en tête. c'est assez déstabilisant dans la mesure où je ne peux pas revenir en arrière : la matière enlevée ne peut pas être remplacée et il me faut donc bien réflechir à la composition au fur et à mesure de son évolution ainsi qu'à l'équilibre entre les noirs et les blancs.

 

avancee-semaine-1

 

noirs que je fais apparaître à la surface en frottant le lino avec un chiffon encré pour y voir un peu plus clair, ce qui n'est pas du luxe !

 

du-noir-pour-y-voir-clair

 

(nous sommes le 12 juin, logiquement je devrais avoir gravé un tiers de la surface. hé bien j'en suis très loin, messieurs-dames !)