la mère castor nous surprend jour après jour par ses beaux mots, par sa vitalité inventive et colorée, par son long tricot déjà célèbre mais aussi par ses intitulés d'à faires du mois toujours originaux, jamais faciles. lisez plutôt : "Pour l'à faire d'avril, on aurait dit que tu aurais voulu créationner, inventurer ou fabricoler à ta guise, marquise, et sans prendre les mots au pied de la lettre mais par le bout qui te convient, un rouleau de printemps.
Ne prend pas la mouche, ne fais pas la fine bouche. Serre bien fort dans ta petite main une plume de cheval, un fer à mouton, un trèfle à cinq pattes, ferme les yeux, respire un coup et laisse venir à toi l'inspiration qui monte telle la sève de printemps qu'il n'y a pas mieux pour faire pousser les fleurs les radis et les belles idées."

alors, en ce radieux printemps qui me voit très occupée par des projets de jARTdins, mon inspiration trouve sa source dans le jardin des délices de Hieronymus Bosch, délicieusement extraordinaire.

 

rouleau_de_printemps_1

 

rouleau_de_printemps_2

 

rouleau_de_printemps_3

 

rouleau_de_printemps_4

 

les autres rouleaux de printemps sont tous , régalez-vous !