dès les 1ers jours de mars l'inventive mère castor nous a proposé de : Dresser des cartes, monter des plans, tracer des réseaux, suivre le fil, prendre des routes de papier, de ciseaux, colle, fil, plume, cuir, écran, tissu brillant ou toile rêche, portulans imaginé ou plan de ton quartier, de ta maison, de ta chambre ou de ton bureau, l'à faire de mars c'est écrire sur la terre, en un mot que tu prendras, lecteur inspiré, exactement comme tu voudras, c'est : Géographie.

J'ai adopté la consigne tout en restant fidèle aux contraintes déja pré-établies  : l'intervention sur ces boîtes est dictée par leur utilisation originale ou par un détail spécifique s'y rapportant. ce qui revient à dire que le contenu dépend du contenant

 

a_faire_mars_1

a_faire_mars_2

a_faire_mars_3

a_faire_mars_4

a_faire_mars_5

a_faire_mars_6

a_faire_mars_7

a_faire_mars_9

a_faire_mars_10

a_faire_mars_11

 

 

a_faire_mars_12

 

En guise de voyage, j'ai tout de même été jusqu'à Plombières les bains, en l'emportant dans la valise mais c'est une autre histoire à découvrir prochainement.